Les principes de l'improvisation selon Keith Johnstone

Keith Johnstone (né en 1933) est un théoricien et praticien de l'improvisation théâtrale, dont les idées ont eu une influence significative sur le développement de cette forme d'art. Voici quelques-uns des principes fondamentaux de l'improvisation selon Keith Johnstone :

Accepter et construire ("Yes, and...") :

Johnstone met l'accent sur l'importance d'accepter les propositions de son partenaire sur scène (le "Oui"), plutôt que de bloquer sur son idée et de refuser celle de son partenaire.

Ensuite le joueur ajoute des détails et des éléments à l'histoire (l'idée du "et..."). Il enrichit l'idée existante plutôt que d'en proposer une autre.

En travaillant ensemble pour créer une narration cohérente, les joueurs construisent une scène de manière collaborative.

Libérer la créativité ("Release Your Creativity") :

Johnstone encourage les improvisateurs à libérer leur créativité en évitant l'autocensure et en se laissant aller à l'inattendu. Il soutient que l'improvisation est plus authentique et puissante lorsque les acteurs sont libres de suivre leurs instincts.

Travailler sur les blocages ("Working on Blocks") :

Les "blocages" sont des moments où un acteur hésite, bloque une idée ou inhibe sa créativité. Johnstone propose des exercices et des techniques pour surmonter ces blocages et encourager une plus grande spontanéité.

L'importance du statut ("Status") :

Johnstone explore le concept de statut, qui représente la dynamique des relations de pouvoir sur scène. Les improvisateurs peuvent ajuster leur "statut" pour influencer la direction d'une scène. Cela ajoute une dimension sociale et psychologique intéressante à l'improvisation.

L'importance de la structure ("Theatresports" et "Micetro") :

Johnstone a contribué à populariser des formats spécifiques d'improvisation, tels que "Theatresports" (inspiré des sports compétitifs) et "Micetro" (un spectacle où les acteurs sont éliminés progressivement par le public). Ces formats ont contribué à structurer l'improvisation et à la rendre accessible à un public plus large.

Combattre l'évitement ("Wimp") :

Johnstone met en garde contre le fait d'éviter les conflits et les enjeux sur scène. Il encourage les improvisateurs à s'engager pleinement dans les situations, même si cela signifie affronter l'autre et que c'est inconfortable.